, , ,

La Montérégie accuse un léger retard dans ses cultures

La Montérégie accuse un léger retard dans ses cultures

Les mauvaises conditions climatiques du printemps et du début de l’été ont occasionné quelques retards dans les productions de culture en Montérégie.

Des pertes hivernales ont été observées dans les luzernières, des champs ont été inondés par endroits et des épisodes de grêle ont causé des dommages dans des vergers et plusieurs autres cultures.

Les producteurs ont dû retarder l’ensemencement.

L’hiver a également été difficile pour les abeilles et des pertes ont été constatées dans des ruches, selon La Financière agricole du Québec.

Les conditions hivernales ont été généralement propices à la survie des plantes vivaces, des pommiers et des fraisières et la récolte de sirop d’érable a été supérieure à la moyenne, tant en quantité qu’en qualité.

Le climat a été favorable à l’émergence des cultures, dont pour la récolte de la première fauche de foin avec des rendements près des moyennes en quantité et en qualité.

Auteur : Henri-Paul Raymond

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *